Nos cotisations ne vous rendront pas malade !

Blog

Pas de répit pour les femmes !

childfree promotion

Auteurs :

  • RAMONNET Christine (Sophrologue)
  • RENAUDIN Stéphanie (Sophrologue)

 

Pas de répit pour les femmes !

« Quand les femmes pensent à tout » titrait le journal La Croix fin septembre dans l’un de ses articles consacrés aux Parents et Enfants.

Bien que les mentalités évoluent et que les hommes prennent bien souvent leur part dans l’organisation de la vie du foyer, dans la grande majorité des cas, la femme reste le pivot pour la bonne marche quotidienne de la maison. Elle œuvre sans relâche pour que la satisfaction de chaque membre de la famille soit préservée.

 

Femme, épouse, maman et plus

Même si la répartition des charges s’avère équitable c’est bel et bien la mère qui va savoir quoi mettre dans le sac de voyage des enfants, sans oublier le pyjama, la casquette, la crème solaire…Voyage qu’elle aura anticipé  et préparé, avec le goûter dans le sac à dos, la bouteille d’eau… Et bien sûr, la visite médicale nécessaire pour le certificat médical des activités sportives, aura été planifiée depuis longtemps !

En somme, les décisions convergent généralement vers la femme pour tout ce qui a trait au foyer, d’où une charge mentale et une source de stress rarement partagées par le conjoint.

 

Quand le quotidien épuise

Mais de quoi parle-t-on au juste ? « C’est le fait d’avoir en permanence dans un coin de la tête la préoccupation des tâches domestiques et éducatives, même dans des moments où on n’est pas dans leur exécution », résume François Fatoux, ancien membre du Haut Conseil à l’égalité entre les hommes et les femmes.

De sorte que même éloignée du domicile et investie dans une vie professionnelle, la femme pense à tout, prévoit tout, organise tout… parce ce que tout repose sur elle. Et cela épuise !

Une jeune maman illustre ce constat : « Même quand je suis au travail, je pense à ma fille : ai-je bien fait telle recommandation à la nounou ? Y a-t-il encore assez de yaourts pour ce soir ? Que va-t-on faire ce week-end ? Ce sont des pensées assez prenantes, voire envahissantes.»

 

Savoir lâcher prise

Le paradoxe est que régulièrement la femme ne laisse pas vraiment son conjoint prendre les choses en main ! Si c’est lui qui décide de faire les courses, il ne va pas prendre LA marque de céréales préférée du petit dernier… Et il achètera trop de yaourts et oubliera les petits suisses… Bref, il ne sait pas ! Hé oui, rares sont les pères qui savent se positionner, voire revendiquer le droit à gérer certaines tâches en toute liberté et à leur manière.

Alors pour éviter le surmenage, le stress et les tensions corporelles, mesdames essayez de déléguer, lâchez prise ! 

Ainsi un peu de légèreté dans le planning favorisera la bonne humeur pour tout le monde.

Et si les bonnes intentions ne suffisent pas, pourquoi ne pas envisager quelques séances de sophrologie pour apprendre à laisser faire…

 

mutweb